Le mix marketing constitue un ensemble de moyens d’action qu’il est conseillé d’utiliser pour assurer le succès d’une marque sur son marché, atteindre ses objectifs commerciaux. Le terme englobe ces 4 ingrédients de base : product, price, place et promotion. 

Pour que le mix marketing soit efficace, vous devez l’adapter à votre offre, tout en maintenant la promesse client et le principe de cohérence avec le positionnement. Vous avez aussi intérêt à bien identifier les besoins du marché cible et effectuer une analyse concurrentielle.  

Les 4P du marketing mix expliqués plus en détail

Ce sont les principales variables du marketing mix, dont l’importance relative de chacune d’elles varie en fonction des secteurs d’activité. Elles doivent fréquemment être ajustées selon les contraintes à prendre en compte, les objectifs à réaliser, etc.  Voyons de plus près leur véritable utilité.

Price

C’est par la variable price qu’entrent les recettes de votre entreprise. Gardez à l’esprit que vous renforcez votre image en établissant une politique de prix adéquate.

Product

Le produit ou product représente à la fois les biens et les services que vous commercialisez. Il s’agit la variable qui définit les garanties, la qualité, les SAV, etc., pour satisfaire les besoins des consommateurs. 

À lire : Qu’est-ce que le marketing de notoriété ?

Promotion

C’est la variable qui permet aux entreprises de promouvoir leurs produits de manière efficace. Elle regroupe la publicité, le sponsoring, les relations publiques ou encore la vente personnelle.

Place

Cette variable rassemble en outre les canaux de vente, dont l’Internet, le magasin voire le porte-à-porte. En définissant une stratégie de distribution, vous aurez à étudier le stockage, le transport et la gestion d’inventaires. 

 

Ces 4P du mix marketing permettent d’élaborer une stratégie marketing efficace. Il importe de bien les mettre en œuvre pour améliorer la commercialisation d’un service ou d’un produit et se démarquer des concurrents. Les décisions qui en découlent sont interdépendantes. Elles doivent cependant se compléter et être cohérentes.

Beaucoup d’autres variables peuvent s’ajouter aux 4P initiaux. Le processus et le partenariat en font par exemple partie. Ils tiennent compte de la complexité et de l’évolution des offres.